Comment générer du trafic sur un site qui vient d’être lancé (part.2)

Comment attirer les internautes vers un nouveau siteVous l’avez attendue :) Voici la suite de notre article sur comment générer du trafic sur un site qui vient d’être lancé

Comment attirer les internautes vers un nouveau site, partie 2 : C’est parti !
 
 

15 conseils pour attirer les internautes vers un nouveau site

 

4. Passez plus de temps collés à vos clients

 

Si vous voulez obtenir plus de revenus grâce à la visibilité que vous donne votre site, passez plus temps avec vos clients ! Pour générer plus de revenus, vous devriez dédier logiquement plus de temps aux activités fondamentales de la vente : sortir de nouvelles offres et essayer de les vendre.

Il y a une question fondamentale qui échappe à la plupart de nos clients : Lorsqu’ils se mettent à vouloir rendre leur site/blog rentable, tout d’un coup, ils sortent une offre. Mais sans au préalable écouter le feedback de leurs lecteurs !

Alors, regardez d’abord sur votre blog les articles qui ont eu le plus de succès (en fonction du nombre de vues, du nombre de commentaires etc.). Le nombre de commentaires est souvent un bon indicateur pour confirmer si vous avez mis le doigt sur un besoin réel de votre cible !

Seulement une fois que vous avez cette information, vous pouvez ensuite valider le besoin réel de votre cible en faisant un sondage auprès de votre communauté (sur vos réseaux sociaux ou auprès de vos inscrits en espérant que vous ayez créé au préalable votre mailng list…).

Et enfin, développez une offre réellement “adhoc”, en vous basant sur ce feedback. Bref, ne sortez pas de produits ou de services, parce que vous voulez les sortir, ou parce que d’autres l’ont fait. Ce que vous devez faire, c’est réellement écouter ce que vous disent vos lecteurs et sortir une offre qui leur sera VRAIMENT utile !

Seulement, à partir de là, vous pourrez préparer votre page de vente, la diffuser, monter éventuellement des partenariats avec d’autres sites qui ont des audiences affines avec la votre, et développer vos ventes !

 

Beaucoup ont un concept erroné de la vente et pensent qu’il s’agit de convaincre une personne qui a des doutes à dépenser son argent dans vos services ou produits. Cela n’a rien à voir ! Surtout si vous êtes blogueur, que vous offrez de bons contenus, que les gens vous suivent depuis quelques temps et ont confiance en vous. Dance ce cas là, la vente se résume simplement à présenter avec le plus d’informations possibles vos services/produits. Et que votre lecteur se décide à les acheter ou non.

Votre lecteur va alors se poser la question : Ce service m’intéresse-t-il, oui ou non ? Si oui, m’intéresse-t-il maintenant ? Car il se peut qu’il ait d’autres questions à résoudre de manière plus urgente à ce moment là. Ai-je le budget pour me l’acheter ? C’est tout.

NB : Essayez tout simplement de fournir le plus d’informations possibles sur votre page de vente. Car vous devez comprendre que vos lecteurs ne vont pas pouvoir interagir avec vous, comme dans le monde réel ou lorsque vous organisez des réunions pré-vente dans la vie “réelle”. Sur internet, il n’y a pas ou peu d’interaction. C’est pour ça que vous devez donner toute l’information possible à cet acheteur éventuel, car au moindre doute, il partira !

 

 

5. Travaillez votre networking

 

Essayez de vous connecter avec des personnes intéressantes de votre secteur. Et pas seulement sur internet ! Même dans le monde offline :)

Vous avez plusieurs manières de le faire : des événements, des “déjeuners d’affaires”, un email, les réseaux sociaux (Linkedin, Twitter, Facebook…) etc.

>> Comment faire du networking en ligne pour trouver de nouveaux clients

Ces rencontres sont fondamentales, surtout si vous êtes blogueur. Sortez de chez vous ! Laissez un peu votre écran et “connectez”, au moins une fois par semaine, avec des personnes dans le monde réel :) Si nous parlons d’une heure dans la semaine, ce sont 50 contacts à l’année qui peuvent vous aider à développer votre activité. Bref, sortez un peu du monde digital !

 

 

6. Ne vous dérobez pas !

 

Cela fait déjà quelques années que cela ne suffit plus d’avoir un blog. Pour avoir un blog qui marche, vous vous devez d’y être présent, d’y mettre des photos de vous, des vidéos de vous…pour que les gens puissent connecter avec vous !

Il y a 3 raisons essentielles pour ne pas se cacher derrière votre blog :

– Premièrement, les gens ne connectent pas avec des contenus mais ils connectent avec des personnes. Si vous vous cachez derrière votre blog, vous empêchez que votre lecteur connecte authentiquement et profondément avec votre activité.

– Deuxièmement, si réellement vous mettez de votre personne dans votre communication, vous saurez mieux faire face à vos concurrents. Il sera plus difficile d’être en concurrence avec vous parce que votre offre sera totalement unique. Parce qu’elle dépendra 100% de votre personne.

– Enfin, Google, depuis quelques années, veut nettoyer le web des contenus anonymes. Evidemment, il ne peut pas le faire. Mais ce qu’il peut faire, c’est de descendre dans les pages de résultats les contenus qui ne sont pas appuyés par des personnes. Ou mettre d’avantages en valeur, ce qu’il a fait fut un temps, les contenus qui sont écrits par un auteur déclaré par l’Authorship. (L’introduction de cette « paternité » des contenus via Google Plus vous donnait la possibilité de faire apparaitre une photo de vous dans ses pages de résultats.)

Il y a tant de sites de PME, créés après les années 2000, avec des photos standards téléchargées de banques d’images et qui n’utilisent que des termes très génériques  du type « nous sommes en synergie… », sans aucune photo ni rien d’authentique ! Ces sites-là sont morts. Si réellement vous pensez que vous allez pouvoir créer du business avec un site anonyme, vous vous trompez :)
 

 
 

7. Suivez les désirs de Google

 

Vous devez vous adapter au Colibri… Qu’est ce que le colibri ? C’est le nom qu’a donné Google à son nouvel algorithme, beaucoup plus efficace au niveau sémantique. C’est-à-dire qu’il sera de plus en plus facile de faire des recherches telles que nous le ferions comme être humains !

Pour choisir vos mots (ou expressions) clé, utilisez donc des phrases que des êtres humains pourraient écrire :
Par exemple, avant, si vous faisiez des études de mots clé, vous pouviez opter pour des expressions qui n’avaient aucun sens sémantique, comme par exemple « tourisme paris ». C’est bien sûr une expression qui génère des visites, mais dans ce nouvel algorithme, vous feriez mieux de mettre directement « tourisme a paris ».
Bref, nous vous recommandons d’utiliser désormais comme mots clé des termes qui peuvent être compris par un être humain.

NB : De la même manière, dans les urls de vos articles, vous devriez utiliser tous ces termes.

Enfin, vous devriez utiliser le principe de la longue traine. C’est-à-dire ne pas utiliser des expressions trop courtes ni trop génériques. Premièrement, car elles ne convertissent pas, mais aussi parce que vous aurez trop de concurrence sur ces mots clé. Lorsque vous optimisez votre article autour d’une expression clé, essayez d’utiliser une expression de minimum 3 ou 4 mots !

 

– Deuxième aspect de ce changement d’algorithme : faciliter le plus possible le travail de vos lecteurs afin qu’ils puissent partager le plus facilement possible vos contenus. Tous ces “signaux sociaux” que peuvent obtenir vos articles les aident à gagner de la visibilité au sein de Google.

NB : Normalement, les bons contenus seront partagés naturellement. Donc, ce n’est pas tant cette preuve sociale qui vous aide dans votre référencement Google, mais bien de produire des contenus de valeur :)

 

Minimum 500 mots dans votre article. Si vous n’écrivez pas ces 500 mots, vous vous risquez à ce que Google méprise votre article tout simplement, en le considérant comme un article de faible qualité. Au passage, n’exagérez pas dans l’utilisation de vos mots clé dans vos articles. Pensez toujours à votre lecteur, plus qu’à Google !

 

– Enfin, plus que jamais, le titre et la méta description sont des éléments importants. Car il y a de plus en plus de concurrence sur la page de résultats de Google. Car Google y place de plus en plus de publicité et, lorsqu’il s’agit de recherches locales, apparaissent tous les résultats locaux…Ce qui fait que peuvent parfois apparaitre à peine 3 ou 4 résultats standards en 1ère page de Google. Les barrières d’entrée pour apparaitre en première page de Google sont donc malheureusement de plus en plus élevées. Alors, mettez toutes les chances de votre côté !

 

 

8. Fixez-vous une discipline de  travail

 

Il est très facile d’être toute la journée derrière l’écran de votre ordinateur, sans rien faire de productif :) Alors, organisez-vous !

Par exemple, le matin, la pire chose que vous puissiez faire est d’ouvrir directement votre messagerie. Sinon, il est plus que probable que pendant les heures suivantes, vous répondiez à vos mails. Or vous avez surement des choses plus importantes à faire pour faire avancer votre projet. Donc n’ouvrez pas vos emails avant 11h par exemple. Vous verrez votre productivité exploser du jour au lendemain !

Identifiez les tâches que vous allez devoir terminer au sein même de la journée et éteignez votre ordinateur le plus souvent possible. Travaillez avec un papier et un crayon quand vous le pouvez. Car votre ordinateur est de la distraction pure, de même que le web et toutes ses notifications/alertes ! Désactivez les notifications de votre ordinateur, de votre téléphone… et ne vous laissez pas voler votre temps précieux ni par internet, ni par votre téléphone, ni par les réseaux sociaux !

Peut être que cela vous parait très radical, mais nous vous encourageons à le faire sous forme de test une semaine. Vous réussirez sans doute à résoudre certains problèmes de votre activité :)

Le sujet de l’organisation vous intéresse ? Jetez un oeil à notre article : Restez motivé ! Les 6 étapes d’une organisation de travail béton

 

La suite et fin de ce déjà (encore une fois, trop) long article très bientôt… :)
 
 








Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 6 commentaire(s).

  1. Posté par Paule Répondre

    merci… et bravo pour l’intelligence et la simplicité….

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Avec plaisir Paule !!

  2. Posté par Selma Paiva Répondre

    “Les gens ne connectent pas avec des contenus, mais avec des personnes” – MERCI ! On a trop tendance à l’oublier face à tous ces compteurs de réseaux sociaux et ces techniques de référencement…pourtant, sans “connexion humaine”, rien ne fonctionne :-)

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Tout à fait vrai Selma !! On oublie souvent, comme vous le dites très justement, que les ventes se font de PERSONNES à PERSONNES.

  3. Posté par Web 3.0, sites mobile-friendly, boîte secrète de Facebook Messenger... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm Répondre

    […] Comment générer du trafic sur un site qui vient d’être lancé ; […]

  4. Posté par Web 3.0, sites mobile-friendly, boîte secrète de Facebook Messenger… [Lu sur la blogosphère] | Marketing et affiliations Répondre

    […] Comment générer du trafic sur un site qui vient d’être lancé ; […]

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !