7 conseils pour créer un bon call-to-action (appel à l’action)

Coment créer un bon call-to-actionCertains entrepreneurs que nous rencontrons se trouvent souvent avec le même problème. Les visites sur votre site arrivent, elles regardent ce que vous offrez, mais ne passent pas à l’action !

En un mot : elles ne convertissent pas.

 

Votre site a beau avoir de jolies images, vous avez beau avoir soigné vos textes et votre design, si vous voulez que quelqu’un achète sur votre site, il vous manque peut être quelque chose…

Si vous voulez qu’un client achète sur votre site, vous devez lui demander qu’il achète. Et comment vous pouvez faire en sorte que votre visiteur fasse réellement ce que vous voulez qu’il fasse ?

Avec ce que l’on appelle un « call to action ».

 

Le call-to-action ou comment convaincre votre client de passer à l’action

 

Les américains appellent un call to action, ce qu’on appellerait en français… un appel à l’action ;) Sous la forme d’un mot ou d’une expression à l’impératif, vous indiquez à votre utilisateur quelle est l’action spécifique que vous voulez qu’il fasse sur votre site.
Cela peut être : aller sur votre boutique en ligne, acheter un produit, remplir votre formulaire, s’inscrire à votre newsletter, participer à un jeu-concours, répondre à un sondage, ou encore s’inscrire à votre prochain webinar…

Un appel à l’action n’est pas un simple bouton pour acheter un produit ou un service. C’est comme un GPS ou l’instruction finale que vous voulez donner à votre utilisateur lorsqu’il est sur votre page. C’est un élément crucial une fois que votre cible est connectée avec votre activité : vous devez lui indiquer les étapes à suivre pour obtenir votre produit ou service.

Un bouton d’appel à l’action bien visible et attractif doit aider votre visiteur à naviguer sur votre site, de manière simple et rapide. NE LE CACHEZ PAS !

Avec les calls to action, nous réalisons une suggestion très claire à notre visiteur pour qu’il passe à l’action que nous avons choisie pour lui. Celle qui va l’aider à résoudre l’un de ses problèmes, grâce à votre produit/service.

7 conseils pour créer un BON call-to-action

 

1. Connaissez votre cible, chaque utilisateur est unique.

 

Mais savez-vous de quoi a besoin votre cible ? Votre visiteur vient d’atterrir sur votre page et il est pressé de voir s’il y a quelque chose pour lui dedans. La première chose que vous devriez donc faire est de répondre à certaines de ces questions :
– Qu’est ce que vous pouvez leur offrir ?
– Pourquoi en auraient-ils besoin ?

Comme nous vous en parlions dans notre article Le secret le mieux gardé des entrepreneurs pour vendre sur Internet, rappelez-vous qu’il est important d’identifier les problèmes de votre cible et dans quelle mesure le produit/service que vous vendez peut résoudre tous leurs maux de tête. Encore une fois, la plupart des ventes sont basées sur la résolution d’un problème.

Insérez donc les bénéfices (et non les caractéristiques) de votre produit/service juste au-dessus de votre call-to-action. Plus vous connaîtrez votre cible, plus il vous sera facile de les convaincre qu’ils ont besoin de votre produit/service.

 

2. Facilitez-lui le chemin.

 

Si, par exemple, votre activité incite à ce que vos futurs clients vous appellent directement par téléphone. Ne leur faites pas chercher le numéro. Ecrivez-le sur l’appel à l’action et n’omettez pas l’information que vous pensez être pertinente pour eux.

NB : Si votre intention est de dire à votre utilisateur ce que vous voulez qu’il fasse, vous devriez toujours utiliser la voie active : achetez maintenant, inscrivez-vous, appelez aujourd’hui…Ceci étant dis, surprendre votre lecteur par un call to action négatif du type « NE CLIQUEZ PAS SUR CE LIEN » peut peut être vous réserver des surprises. On vous laisse faire le test :)

 

3. Montrez-lui qu’il n’est pas seul.

 

Personne ne veut être le premier à essayer quelque chose en général, non ? Dans la mesure du possible, insérez des chiffres en dessus ou en dessous de votre bouton d’appel à l’action. Par exemple : « Plus de x clients, plus de x personnes ont déjà essayé nos services, ces données apporteront de la crédibilité à votre marque.
Vous trouvez ça trop commercial ? vous pouvez le dire de manière subliminale et un brin plus élégante, tout simplement en enlevant les chiffres : « Bienvenue dans la plus grande communauté de… ».

NB: C’est ce qu’on appelle la « preuve sociale » et c’est l’un des 3 éléments du principe de persuasion dont nous parlions dans 3 tactiques de persuasion pour mieux vendre sur Internet.

 

4. Introduisez un sentiment d’urgence.

 

Parce que ce n’est pas la même chose de dire “ appelez maintenant” que “appelez quand vous voulez”!
Limiter le temps fait que votre appel à l’action soit plus persuasif. Les personnes sont plus propices à réaliser une action lorsqu’elles voient une limite dans le temps. Le sentiment de rareté (« seulement 5 places disponibles », « seulement pour les 10 premiers »…) joue aussi un rôle important. Un client voudra maintenant ce qu’il ne sera sans doute plus capable d’avoir dans le futur.

 

5. Réveillez sa curiosité.

 

Nous sommes tous plus ou moins curieux par nature. La curiosité est l’un des éléments les plus importants de ce qu’on appelle le “copywriting”. Vous pouvez utiliser un call to action qui attise sa curiosité et que l’amène à vouloir en savoir plus :
C’est une manière de lui tendre une carotte : « Vous voulez en savoir plus ? » A moins de cliquer, cela va être difficile…

 

6. Ajoutez un appel à l’action sur chacune de vos pages

 

Où qu’il soit sur votre site, votre visiteur doit savoir quelle est la prochaine étape à suivre. Ne le laissez pas tomber ! Et notamment et SURTOUT sur votre home.

NB : Vous voulez connaître la recette secrète d’une bonne page d’accueil ? Comment créer une home efficace.

 

7. N’abusez pas de calls to actions de toutes sortes sur votre site.

 

Après la lecture de cet article, vous allez peut être être tenté de rajouter des boutons d’appels à l’action un peu partout sur votre site ! On vous arrête tout de suite ! Abusez des appels à l’action peut être aussi très dangereux ;) Lorsque votre visiteur arrive sur votre site, s’il voit des millions de liens et de boutons sur lesquels cliquer, il ne serait plus où le faire et vous le disperserez plus qu’autre chose !

Comme nous l’expliquions dans notre article sur les 3 tactiques de persuasion pour mieux vendre sur Internet, le tout est de trouver le juste équilibre entre assister votre visiteur et lui laisser un certaine liberté dans sa navigation.

A votre tour ! Quelle importance donnez-vous, ou avez-vous donné jusqu’ici à vos appels à l’action ? Comment les avez-vous peaufinés? N’oubliez pas, ce blog est le VOTRE donc n’hésitez pas à réagir, en nous laissant un petit mot ci-dessous !

On adooore vous lire !

C’est à vous.

 

Envie de plus de conseils Webmarketing + une surprise ?




Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet. Nous accompagnons quotidiennement tous ces professionnels passionnés dans la réussite de leur activité grâce au web ! >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 11 commentaire(s).

  1. Posté par BeinWeb Comment créer une home efficace? Les 6 éléments à intégrer Répondre

    […] NB: Vous voulez connaître nos conseils pour un call-to-action efficace ? 7 conseils pour créer un bon call-to-action (appel à l’action). […]

  2. Posté par BeinWeb Emailing: Les 7 clés pour rédiger un emailing efficace ! Répondre

    […] NB: Vous voulez connaître nos conseils pour un call-to-action efficace ? 7 conseils pour créer un bon call-to-action (appel à l’action). […]

  3. Posté par BeinWeb Comment tester son emailing pour être sûr qu'il soit réussi ? Répondre

    […] Mais cela peut être, les images dans le corps de l’email, le texte, l’acccroche, le call-to-action… […]

  4. Posté par BeinWeb Comment rédiger une annonce Adwords efficace ? Répondre

    […]  NB: Vous voulez connaître nos conseils pour un appel à l’action efficace ? Voici nos 7 conseils pour un bon call-to-action ! […]

  5. Posté par Julie F. Répondre

    Merci pour cette constance source d’inspiration !

    • Posté par BeinWeb Répondre

      avec plaisir Julie ;)

  6. Posté par germain blaut Répondre

    super article, bravo
    je rajouterais qu’un bon call to action doit etre bref et percutant

    • Posté par BeinWeb Répondre

      merci Germain ! Oui vous avez raison, et moi je rajouterai que vous devez ne demandez qu’UNE SEULE ACTION à la fois ! Encore une fois, ne dispersez pas votre lecteur ;)

  7. Posté par BeinWeb Comment augmenter la participation sur votre blog ? Répondre

    […] directement des questions à vos lecteurs à la fin de vos articles (ce qu’on appelle un appel à l’action). Bref, chacun de vos articles devrait contenir un appel à la participation dans les dernières […]

  8. Posté par 3 manières de rentabiliser votre présence sur Facebook Répondre

    […] Utilisez des mots qui vendent. Des appels à l’action pour ne pas manquer cette […]

  9. Posté par Landing Page: définition et mode d'emploi. On vous dit tout ! Répondre

    […] – Utilisez des appels à l’action forts. Pour cela, regardez notre article dédié sur le sujet : 7 conseils pour créer un bon call-to-action (appel à l’action) […]

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !