Les pires erreurs de débutant à éviter en webmarketing (part. 3)

Les pires erreurs de débutants en webmarketingC’est parti pour la suite et fin de notre série d’articles sur les 8 erreurs commises par 90% des débutants en marketing internet.

Vous êtes au point sur les 5 premiers pièges à éviter en webmarketing ?

Je vous laisse découvrir les 3 autres et derniers points, pour partir du bon pied dans votre marketing internet ! 3 erreurs supplémentaires trop souvent commises chez nos apprentis webmarketeurs…

 

Après quoi, vous n’aurez plus le droit à l’erreur :
Vous serez littéralement contraint à réussir sur internet. :)

 

 

Faire connaître votre site : Les erreurs à éviter 

 

6. Pêcher d’arrogance et mépriser Google

 

Ce point concerne tous les experts, déjà sacrés, ceux qui apparaissent dans des évènements, ceux qui ont déjà publié des livres etc. Vous avez beau être un grand auteur, vous devrez quand même démontrer à Google que vous êtes digne d’être visible !
Bref, ce n’est pas parce que vous êtes expert dans votre domaine, que vous serez visible sur Google.

Même si, pour eux, c’est sans doute plus facile, parce que les médias parlent de ce qu’ils font, ils devront quand même comprendre comment fonctionne Google. Et ne pas mépriser ce que Google leur demande pour positionner leurs contenus. Beaucoup de ces experts établis ne prennent pas du tout en considération Google et, au final, ils perdent un potentiel de visibilite énorme.

Et qu’est ce que nous demande Google à TOUS ?

 

– Comprendre le concept de mot-clé

Il ne s’agit pas seulement d’écrire bien. Si votre idée est d’attirer les internautes, vous devrez comprendre quel type de mots clé ils utilisent pour faire leurs recherches. Et utiliser dans vos articles le vocabulaire de ces internautes, de vos lecteurs, plutot que le votre.

 

– Comprendre le concept de la longue traine

Vous devez donc bien choisir vos mots/expressions clé, pour qu’ils aient un potentiel de génération de visites. Mais aussi qu’ils vous permettent de ne pas avoir de concurrents trop forts !

La stratégie de la longue traine est d’utiliser des expressions clé formés de 4, 5, 6, voire 7 mots. Des expressions clé moins génériques, donc moins concurrentielles, qui vous permettront d’apparaitre plus facilement sur la 1ère page de Google.

Pour en savoir plus sur le choix de vos mots-clé, c’est ici : Comment et pourquoi bien choisir ses mots-clé

 

 

7. Gaspiller le peu de temps que vous avez pour votre site

 

Ce qui est normal, lorsque vous développez vous-même votre site, est que vous n’ayez pas le temps de le gérer autant que vous le souhaitiez. Vous allez rarement avoir 4 ou 5 heures par jour pour ces tâches, tout simplement parce que vous avez beaucoup d’autres choses à faire. Et entre autres, servir vos clients !

Il est donc fondamental que, si vous avez seulement une demi-heure ou une heure par jour pour vous dédier à votre site, vous sachiez comment l’optimiser.

Voici donc les erreurs à éviter :
La fascination pour ce qui est brille – Thème et design

Il y a des personnes obsessionnelles sur la question du design de leur site, de son apparence, alors qu’ils n’écrivent plus d’articles depuis des semaines ! Il est complètement contre-productif de vous obséder sur ces questions à ce stade de votre activité. Je ne dis pas que ce ces questions ne sont ni importantes ni utiles, mais lorsque vous lancez votre site, cela ne doit pas être votre priorité. Assurez le mimimum et concentrez-vous plutôt sur la création de nouveaux contenus.

 

L’obsession de l’optimisation technologique – CMS & Plugins

Ce sont ceux qui seront toujours en train de chercher la meilleure plateforme ou les meilleurs plugins pour leur site… de telle manière qu’ils entrent dans un cercle vicieux dans lequel il y a toujours quelque chose de nouveau à chercher ou à optimiser sur leur site. Et, au final, le résultat est le même : ils ne font pas les tâches les plus importantes, qui sont d’écrire de bons contenus et d’essayer de les faire connaitre !

 

L’illusion du contrôle – L’analyse web

Il y a également les obsessionnels de l’analyse web qui, depuis la première semaine, entrent 3 fois par jour pour regarder leur trafic sur Google Analytics, en attendant un flot miraculeux de visiteurs du jour au lendemain ! C’est également un problème, car, au final, vous perdez juste beaucoup de temps. Et souvent votre motivation avec :)

 

Syndrome de Diogène – Lire de manière obsessive

Le syndrome de Diogène est celui de lire, de manière obsessive, tous les blogs “d’experts” que vous trouvez sur le net, à la recherche d’informations qui disent finalement souvent des choses contradictoires. Et vous arrivez au final à un tel volume de saturation que vous êtes totalement paralysé ! Vous ne savez plus vers où aller et vous êtes incapable de prendre des décisions pour votre activité. Concentrez vos sources d’information et n’oubliez pas que le plus important est de passer à l’action !

 

 

8. Ecrire trop

 

La 8e et dernière erreur est d’écrire trop. Il n’y a rien de moins efficace que d’écrire tous les jours sur un blog lancé récemment: personne ne vous lira. Vous pouvez écrire, pendant les 3 premiers mois de vie de votre blog, un article par jour mais ces 91 posts ne vous généreront que très peu (voire pas) de visites.

Si vous écrivez trop, dédiez beaucoup de temps à votre projet et, qu’au bout de 3-6 mois, vous obtenez à peine de résultats, votre motivation baissera. Il y a à ce moment-là un taux extrêmement élevé d’abandon de projets !

La solution ?

Encore une fois, publiez moins sur votre blog et plus sur le blog des autres. Ecrivez des articles invité sur des blogs dont l’audience est plus forte que la votre. C’est une technique bien connue de Growth Hacking. Mais, surtout, réduisez le temps que vous passez à écrire pour augmenter le temps que vous passez à faire la promotion de ce que vous avez écrit.
De cette manière, vous serez plus productif et vous ne vous userez pas trop rapidement dans votre conquête de visibilité !

Ecrire un article n’est pas un problème en soi, sauf lorsqu’écrire vous empêche de faire d’autres choses plus productives pour votre activité. Donc si vous devez choisir, ma recommandation : moins d’écriture et plus de promotion !

 

Voilà ! C’est la fin de notre looongue liste d’erreurs à éviter lorsque vous débutez votre marketing internet. Celles que nous voyons trop souvent chez nos apprentis webmarketeurs. Désormais, vous êtes blindé et pouvez faire votre “coming out digital” en toute sérénité :)

On se retrouve dans les commentaires !

 

 






Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 2 commentaire(s).

  1. Posté par Luc Répondre

    Bonjour !

    Quand vous dites “publiez moins sur votre blog et plus sur celui des autres” cela consiste en quoi exactement ? Les commentaires ?

    Merci, et très bon article !!

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Bonjour Luc,
      Merci pour votre message !
      Je fais référence aux articles invités (écrire des articles en tant qu’auteur invité sur d’autres blogs) afind de vous faire connaitre !

      A bientot,
      Anais

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !