5 choses à savoir pour arriver à vendre grâce à vos emailings

Comment arriver à vendre grace à l'emailingVous n’arrivez pas à vendre vos produits/services grâce à vos emailings ? Vos emailings n’ont pas les résultats attendus ?

Nous ne reviendrons pas sur la puissance de l’email marketing, un outil peu couteux et très efficace…à condition qu’il soit bien utilisé !

Voici donc 5 conseils pour enfin arriver à vendre grâce à vos emailings.

Prêt ? C’est parti !

 

 

Comment arriver à vendre grâce à l’emailing

 

1. L’emailing, c’est 20% son contenu, 80% son objet. 

 

Travaillez et retravaillez le sujet de votre email (L’objet étant le titre/sujet de votre email, celui que va lire votre destinataire dans sa messagerie). Votre offre aura beau être intéressante et utile pour vos inscrits, celui-ci ne s’en rendra compte s’il ne prend pas la peine d’ouvrir votre email !

Qu’est ce qu’un bon objet ?

Il doit être bref et idéalement faire référence au bénéfice que retirera votre lecteur en ouvrant votre emailing. Il y a quelques astuces, comme utiliser des chiffres, la sensation d’urgence, l’élément “mystère” pour éveiller la curiosité de votre lecteur etc. Par exemple, au lieu d’intituler cet article “5 conseils pour arriver à vendre grâce à vos emailings”, nous aurions pu l’intituler “l’outil grâce auquel nous avons augmenté notre chiffre d’affaires par 2”.

Nous vous expliquons tout cela en détails dans Les 6 règles d’or pour choisir un bon objet d’emailing.

 

2. Retenez votre lecteur dès le 1er paragraphe

 

Maintenant que vous avez franchi le 1er obstacle du sujet, que votre lecteur a ouvert votre email, vous devez maintenant retenir son attention dès le 1er paragraphe.

De manière générale, dans un emailing, vous devez gagner l’attention de votre lecteur paragraphe par paragraphe. Et donc trouver un élément accrocheur dans CHACUN de vos paragraphes pour tenir votre lecteur en haleine jusqu’au bout.

Comment ?

– Visuellement : Ne commencez pas par un paragraphe trop long. 2 / 3 lignes maximum.

– Par votre message : Au delà de la question visuelle, vous devez directement vous adresser aux problèmes de votre lecteur. Ça c’est le B.A.BA du marketing : Pour qui écrivez-vous ? Quels problèmes rencontre-il ? Quelle solution pouvez-vous lui offrir ?

Donc, mise à part dans une technique de storytelling, ne noyez pas votre lecteur d’informations sur les caractéristiques de vos produits / services. Une manière simple de mettre en valeur votre lecteur et d’attirer son attention est de commencer par une question. C’est une manière efficace de l’engager (utilisée par tous les conférenciers ou pros de la communication) car, meme intérieurement, il (se) répondra automatiquement.

 

3. Un UNIQUE appel à l’action + un facteur de rareté

 

N’insérez qu’un seul appel à l’action dans votre emailing. Ne multipliez pas les boutons/ liens redirigeant vers différents 15 actions possibles : suivez-nous sur facebook, lisez cet article, achetez notre produit, contactez-nous etc. Car au final cela dilue l’efficacité de votre message. Maintenez-vous à un objectif/appel à l’action par email.

En revanche, insérez plusieurs boutons d’appel à l’action (minimum 2/3), répartis tout au long de votre email, pour faciliter le travail de votre lecteur. Mais assurez-vous que ceux-ci redirigent tous vers le même lien.

Vous pouvez insérer un appel à l’action en fin d’email, sous la forme par exemple d’un post scriptum, afin de résumer votre email. Par exemple : “PS: N’oubliez pas que l’offre n’est valable que jusqu’au x avril. Pour en profitez, cliquez ici”. C’est en général très efficace !

 

Maintenant que vous avez inséré vos liens d’appel à l’action, si vous souhaitez réellement que votre lecteur PASSE à l’action, vous devrez l’accompagner d’un facteur de rareté.

Un élément qui pousse votre lecteur à passer à l’action tout de suite et non dans 6 mois, 1 an, en se disant qu’il a le temps pour y réfléchir…Que ce soit un nombre de places/produits limité, une offre limitée dans le temps etc. Sinon vous avez peu de chance que votre lecteur réagisse suite à votre email.

 

4. Une offre = 2 envois

 

Envoyez au minimum 2 emails:

  1. Un 1er pour annoncer l’offre
  2. Un email le dernier jour de l’offre

Et nous vous assurons que 80% des ventes que vous générerez se feront ce dernier jour :) Ce qui vous oblige souvent à attendre jusqu’au dernier jour pour connaitre l’efficacité de votre campagne !

 

PS : N’ayez pas peur d’envoyer trop d’emails. A la condition cependant que vous ayez au préalable travailler une relation de confiance avec vos inscrits ! La relation avec vos inscrits est la même qu’avec n’importe quelle personne. C’est à dire que vous ne pouvez pas ne pas leur écrire pendant 6 mois et leur écrire tout d’un coup pour leur demander d’acheter vos produits. Ne les traitez pas comme une machine à sou. Apportez leur régulièrement de la valeur dans vos emails, via vos articles etc. et proposez leur ponctuellement vos produits/services dans la mesure où ceux-là peuvent vraiment leur être utile.

 

Le succès de votre campagne email est directement proportionnelle à la régularité dans vos envois d’emails et dans la qualité de la relation que vous avez avec vos inscrits. Essayez donc de vous tenir idéalement à un envoi par semaine, maximum une fois tous les 15 jours (selon votre secteur d’activité).

Respectez la règle du 80% – 20% : 80% de vos emailings doivent être du contenu que vous “offrez” gratuitement à vos lecteurs. Et 20% du contenu promotionnel dans lequel vous leur proposez vos services/produits. Au delà, vous aurez tendance à passer pour du spam…

 

 

5. Aidez-vous d’un bon logiciel marketing

 

Il existe de nombreux prestataires emailing offrant ce type service sur Internet. Parmi eux, l’application emailing en ligne Mailpro. Vous pouvez le tester avant de l’acheter et il est l’un des seuls à compenser son empreinte CO2 ;)

Les avantages de ces logiciels emailing ? Vous vous assurez :

– Une prise en main facile en créant votre newsletter automatiquement. Plus besoin d’avoir des connaissances en HTML pour pouvoir procéder à la création de vos newsletters. Vous aurez la possibilité de créer votre emailing en partant de modèles pré-définis que vous personnaliserez au fur et à mesure.

 

 

– Une plus grande automatisation (et gain de temps) par une planification possible de vos envois, un système de gestion des doublons, une gestion automatique des demandes d’inscription / de désabonnement etc.

– Une plus grande “délivrabilité” de vos emailings. A l’heure de la chasse aux spams, vous ne courez plus le risque de ruiner votre réputation avec des emailings atterris dans les les “indésirables”.

– Une obtention de statistiques sur vos envois. Et donc un optimisation possible pour les envois ultérieurs :

Vous aurez en effet la possibilité de relancer les contacts qui n’auront pas ouverts votre email. Mais vous pourrez également gérer plus facilement votre base de contacts. Notamment en ayant la possibilité de segmenter plus facilement votre base de données selon ses centres d’intérêts. Or c’est sans doute l’une des clés du succès de votre campagne, en particulier si vous avez une base d’inscrits et/ou une gamme de produits variée (dans le cas d’une boutique en ligne par exemple).

PS : Pour avoir des statistiques les plus pertinentes possibles et sur lesquelles ensuite travailler, procédez régulièrement à un “nettoyage” de votre base. Comment ? En éliminant toutes les personnes qui n’ont pas ouvert vos emailings depuis plusieurs mois. Vous frissonnez peut être à l’idée de supprimer de manière unilatérale des abonnés que vous avez laborieusement acquis. Mais croyez-moi, cela ne sert en RIEN votre activité que d’avoir des personnes dans votre liste qui ne sont pas intéressées par ce que vous leur racontez !

 

 

De manière générale, nous vous conseillons d’utiliser vos emailings toujours en parallèle à vos autres actions marketing. Votre email marketing sera d’autant plus efficace s’il vient renforcer un message que vous leur avez deja transmis une 1ère fois (via vos annonces Facebook, marketing de contenu etc.). En règle générale, souvenez-vous que vous démultipliez la force de vos outils marketing lorsque ceux-ci se combinent entre eux…

 






Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 7 commentaire(s).

  1. Posté par Florent Répondre

    Merci Anais.

    Il faut d’abord comprendre que notre promotion doit avoir une raison valable d’exister. Par exemple, si vous faites une promotion sans raison, votre prospects se diront “ok, c’est juste pour vendre sa camelote”. Alors que si vous faites une promotion du genre “Le site fête ses 10 ans” ou “Je vais retirer ce produit la semaine prochaine donc avant de le retirer, c’est -50% pour tout le monde”, ça n’a pas du tout le même impact.

    Second élément que doit avoir votre stratégie d’emailing de promotion, c’est comme vous le dites, une deadline. Si vous ne dites pas clairement combien de temps la promotion dure, les inscrits n’auront aucune raison valable d’acheter maintenant et ils oublieront certainement dans l’heure qui suit. Alors que si vous donnez la date de fin définitive de la promotion, les personnes auront peur de louper une affaire en or et achèteront le plus tôt possible !

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Merci Florent pour le partage ! Tout à fait d’accord avec votre 1er point: il est important de toujours justifier une promotion pour qu’elle soit crédible aux yeux de vos inscrits. Meme si cela doit etre l’anniversaire de votre chien ! ;)

  2. Posté par Melanie Répondre

    Merci pour l’article. J’insisterai sur l’importance d’un déclencheur d’action motivant ! Un destinataire d’un emailing préfèrera toujours une « offre gratuite sans engagement » à « demander un devis »…

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Merci Melanie pour votre partage !
      Oui vous avez raison, il est important de toujours limiter les étapes jusqu’à la vente. De la meme manière que votre lecteur est désormais habitué aux promotions et celles du type -10% ou -20% ne fonctionnent plus…Il faut mieux taper fort avec des promos du type -50 %, – 40% avec un bonus etc.

  3. Posté par [Veille marketing] RGPD et Google, Index Mobile First, Infos Locales et Facebook… - AW Solutions - AW Solutions Répondre

    […] 5 choses à savoir pour arriver à vendre grâce à vos emailings ; […]

  4. Posté par Tiana Répondre

    Très intéressant ! C’est vrai que les campagnes d’emailing doivent faire partie d’une stratégie de communication plus globale et donc être inscrites dans un calendrier marketing et éditoriale pour garantir une cohérence et une plus forte efficacité des messages entre eux.

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Merci Tiana ! ;)

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !