3 critères à surveiller pour une stratégie Netlinking efficace

Avoir une strategie netlinking efficaceUne bonne stratégie de netlinking (l’acquisition de liens entrants, c’est à dire, de liens extérieurs qui pointent vers votre site) consiste à mesurer l’efficacité de vos liens.

Cette technique de référencement est devenue de plus en plus importante au fil des actualisations de l’algorithme de Google.

Au-delà d’avoir une stratégie de netlinking, l’important est de savoir analyser la qualité de ses liens, mais aussi ceux de la concurrence ! Faire un petit « audit » de vos liens vous permettra de vérifier pourquoi votre site a été pénalisé et pourquoi votre concurrence est devant vous sur Google sur « VOTRE mot-clé » !!
 

3 critères à surveiller pour une stratégie Netlinking efficace

 
Pour avoir une stratégie Netlinking efficace, vous devez vous intéresser à 3 critères en particulier :

  • Le ratio nombre de liens entrants/nombre de sites
  • Le nombre de liens sortants des sites en question
  • L’ancre de vos liens

 

Calculez le ratio nombre de liens entrants/nombre de sites

 
Tout d’abord, la première chose à faire est de localiser vos backlinks (ou liens entrants). Vous devez avoir une idée du nombre de liens entrants dont vous disposez. Pour cela vous avez à votre disposition plusieurs outils :
Majestic SEO
Ahrefs
– Traffic Travis
 etc…
bref, le web n’en manque pas !

Une fois que vous avez votre rapport de liens entrants sous les yeux, vous devez compter le nombre de sites différents qui pointent vers le vôtre. Imaginons, vous vous dîtes: « Wahoooo, j’ai 386 backlinks !!! », si ceux-ci sont distribués sur seulement 5 sites différents, vous n’aurez malheureusement pas une stratégie netlinking très efficace :(

En effet, un ratio très important du nombre de liens entrants sur le nombre de sites (par exemple, de plus de 40) signifie que vous devez centrer vos efforts sur la diversification des sites qui ont un lien qui pointent vers vous. Dans l’idéal, vos 50 premiers liens devraient en théorie provenir de 50 sites différents.

L’importance de ce ratio est double :

Pour les moteurs de recherche, et en particulier Google, pour qui beaucoup de liens depuis le même site est la même chose que peu de liens ! 200 backlinks depuis le même site signifie que vous être peut être important pour un site, mais que vous êtes insignifiant pour tout le reste de la web !

Pire, Google peut considérer une grande quantité de backlinks depuis le même site comme une pratique de « Black Hat SEO », soit les pratiques des vilains petits canards du web, c’est-à-dire des liens achetés ou forcés, pour lesquels vous serrez pénalisés.

 

Calculez le nombre de liens sortants des sites en question

 
Vous devez prendre en considération le nombre de liens sortants sur les sites sur lesquels vous voulez obtenir des liens. Ils ne doivent pas déjà contenir une grosse quantité de liens : ce serait en quelque sorte dire à Google que vous êtes un annuaire de 2e zone, ou pire que vous participez à un système de vente de backlinks !

 

Vérifiez les ancres de vos liens

 
Un autre facteur important est le texte de vos ancres, c’est-à-dire le mot ou les mots visibles par l’internaute et qui sert de support au lien hypertexte. Il doit être varié et contenir des mots clé pertinents et cohérents avec votre thématique. Analysez la distribution de ces textes car, si certains sont répétés à l’excès, cela fera sauter l’alarme de l’algorithme de Google !

Ayez en tête qu’un texte d’ancre qui se répète à l’identique sur une centaine de liens sera un indicateur d’un système de création massive de liens, et Google n’aime pas ça (bouuuuuuuuuuu).

Il sera bien entendu normal que parmi les plus répétés soient votre nom de domaine, avec ou sans www, « cliquez ici », « ce lien » etc…Il y a une limite considérée normale que seulement connaissent « les rats de Google ». Mais, en un mot, plus vous serez loin de cette limite, mieux cela sera pour votre référencement !

 

Et vous, quelle technique utilisez-vous pour votre stratégie netlinking ? Analysez-vous la nature de vos liens ? Considérez-vous cela comme important ? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires ci-dessous, on adooooooore vous lire !

 








Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 6 commentaire(s).

  1. Posté par Association AGIR Répondre

    Il faut diversifier un maximum les mots clés, être présent sur la longue traine, si on reste focalisé sur quelques mots clés ça ne fonctionnera pas trop bien.

  2. Posté par admin Répondre

    Merci pour votre commentaire !
    Oui, vous avez complètement raison, une audience très importante peut être acquise à travers un grand nombre de mots clés très ciblés, facilement « positionnables » (c’est ce qui s’appelle exploiter l’effet de la « longue traine », pour nos lecteurs n’ayant peut être pas entendu cette expression auparavant).
    Il ne faut donc pas hésiter, comme vous le dîtes, à décliner les mots en utilisant leur champs lexical et synonymes ou en ajoutant des préfixes et des suffixes.
    A bientôt !

  3. Posté par Linkonexion Répondre

    Beaucoup oublient de diversifier les ancres de liens ou proposent des liens dans un article qui aborde un sujet totalement différent. Il faut avoir une liste avec une sémantique de mots clés pour y voir plus claire. C’est ce que je fais pour varier les ancres.

    • Posté par admin Répondre

      Merci pour votre commentaire.
      Oui, vous avez tout à fait raison ! De manière générale d’ailleurs, la réussite du référencement est dans la DIVERSIFICATION.
      A bientôt !

  4. Posté par Comparateur assurance Répondre

    Merci pour ces différents conseils très pertinents !

    • Posté par admin Répondre

      Merci à vous pour votre gentil message !
      Et bienvenu sur notre blog !

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !