Que faire quand vos clients vous doivent de l’argent…

Que faire quand vos clients vous doivent de l'argentVous avez des soucis au moment de vous faire payer par vos clients ? Vous pensez que de revenir constamment à la charge ou le simple fait de parler de vos prix entachera votre activité ou la manière dont vous serez perçu ?

Parmi les clients avec lesquels j’ai l’habitude de travailler, nombreux sont ceux qui ont du mal à demander à leurs clients (en retard dans leur paiement) ce qui leur est dû. Et ce d’autant plus si leurs services sont “d’ordre artistique ou spirituel”, comme une prof de yoga ou un coach en développement personnel par exemple.

 

Mais au lieu de nous poser en victimes, nous sommes souvent responsables de cette situation.

Car les personnes qui ont du mal à se faire payer ou qui présentent des prix bas, par peur d’être mal perçues, sont souvent celles qui ont elles-mêmes une relation compliquée avec l’argent.

Explications… :)

 

Pourquoi nos clients nous doivent de l’argent 

 
 

1. Examinez votre rapport à l’argent

 

(Re)pensez votre rapport à l’argent. Et votre attitude au moment de gérer votre argent. Demandez-vous: qu’est ce qui vous fait penser que si vous demandez ce qui vous est dû, les gens vous verront d’une autre manière ? Quels sont vos préjugés avec l’argent ?

Car beaucoup d’indépendants ont une relation compliquée avec l’argent. Et il se peut que nous ayons nous-mêmes un bon nombre de préjugés par rapport à l’argent. Car nous sommes pénalisés par l’héritage de notre culture (par des croyances anciennes) ou de notre éducation (la manière dont on parlait de l’argent dans notre famille, ou au contraire d’en faire un tabou, ou quelque chose de honteux, en parlant mal par exemple de quelqu’un qui en avait beaucoup…etc).

 

– L’argent est neutre :

Or nous devons garder en tête que l’argent en soi est quelque chose de 100% neutre. C’est comme un bout de plastique. Il s’agit juste d’un paramètre, d’un concept inventé par l’homme. Seulement la manière dont nous le dépensons est guidée par nos valeurs spirituelles :

Pour certaines personnes, cela va être plus logique de dépenser beaucoup d’argent dans de la nourriture bio, plutôt que d’aller dans un supermarché bas de gamme. Alors que pour d’autres. Ce dernier fera parfaitement l’affaire. Pour certaines personnes, le plus important sera non pas la santé, mais la culture. Et pour elles, ce sera complètement normal et justifié de dépenser une fortune pour la meilleure des écoles privées pour leurs enfants. Pour ceux dont le plus important sont les voyages, ils n’hésiteront pas à dépenser plus de 1000€ pour un voyage en Thaïlande. Pour ceux enfin dont l’apparence et le statut social sont importants à leurs yeux, ils n’auront aucun problème à dépenser 600€ dans un sac Vuitton ou tout leur argent dans une BMW.

Il n’a rien ici de correct ou d’incorrect (à partir du moment où cela ne porte pas préjudice aux autres). Les gens dépensent leur argent comme ils veulent, en fonction de leurs valeurs et de leurs priorités dans la vie. Mais l’argent en soi est neutre. 

 

 
 
– L’argent est la reconnaissance de votre travail : 

Il n’y a pas de meilleure reconnaissance pour votre travail que l’argent que vous êtes payé(e) pour celui-ci. Lorsque l’on ne vous paye pas, ou que l’on rechigne à vous payer, c’est une manière de ne pas reconnaitre votre travail ni votre mérite.

C’est donc montrer peu d’estime de soi que de ne pas protéger la valeur de notre travail. Si vous êtes conscient de la valeur de votre travail, vous n’aurez aucun problème à demander ce que l’on vous doit. Tout simplement parce que c’est juste.

 

– L’argent permet de mieux travailler :

A partir du moment où vous êtes tranquille financièrement, vous travaillez différemment. Vous n’aurez plus “d’angoisses” dans votre processus de création. Vous travaillez en pensant “Comment est ce que je peux mieux servir mes clients ?”. Et non plus depuis la panique de devoir absolument faire du chiffe d’affaires pour payer vos factures…De plus, c’est de l’argent que vous pourrez ensuite réinvestir dans votre activité pour pouvoir améliorer l’expérience de vos clients.
>> Entrepreneur, comment fixer vos prix ?

 

NB : Si vous êtes professeur d’anglais ou de yoga par exemple, et que le fait de demander de l’argent directement en face à face à vos clients, vous met mal à l’aise, vous pouvez créer des systèmes qui vous éviteront ce type de confrontation. Vous pouvez mettre en place un système de paiement automatique via PayPal ou utiliser Cleanox, le logiciel de recouvrement de créances.

 

 

2. Si vous avez une relation biaisée avec l’argent, vous n’arriverez pas à en gagner plus.

 

Consciemment ou inconsciemment, beaucoup d’entrepreneurs se conforment à une certaine précarité pour plusieurs raisons:

Certaines personnes n’aiment tout simplement pas l’argent, car elles ont une relation biaisée avec lui. Or vous ne pourrez pas demander plus de quelque chose que vous n’aimez pas. De la même manière que vous ne pouvez pas avoir une relation saine avec un homme ou une femme, si vous détestez les hommes ou les femmes ! :)

Vous pourrez difficilement avoir plus d’argent dans la vie, si vous avez une relation compliquée avec lui. Pour gagner plus d’argent, vous devez en avoir envie. Et il n’y a rien de honteux à ça. Encore une fois, vous ne deviendrez pas une “mauvaise” personne en demandant à vos clients de payer ce qu’ils vous doivent ou en fixant les prix que valent réellement vos produits/services selon vous. Cela n’a rien à voir avec vous.

L’argent signifie juste plus de liberté. C’est tout. La liberté de choisir en quoi vous voulez le dépenser. Mais cela ne vous convertit pas en une plus ou moins personne.

 

Vous ne faites du bien à personne, en vivant “dans la pauvreté”, tout simplement parce que vous n’osez pas demander à être payé ou demander des prix plus élevés. Vous ne pourrez aider personne si vous ne vous aidez pas d’abord vous-mêmes ! Si par peur de demander des prix plus justes à vos clients, vous ne pouvez pas emmener vos enfants à la page. Dites-vous bien qu’il n’y a rien de “spirituel” dans cette précarité économique.

De la même manière, ce n’est pas parce que vous êtes artiste, que vous devez avoir une vie pauvre et torturée…Nous ne devenons pas un plus grand artiste ou plus “spirituel” en nous ne faisant pas payer ou payer peu. Au contraire, je pense que nous gagnerions tous à vivre plus abondamment.

 

Osez donc demander à vos clients de vous payer. En temps et en heure. :)

 

 






Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 4 commentaire(s).

  1. Posté par Laurence Répondre

    Tres bon article !
    Moins technique que d’habitude et plus spirituel :) :)
    merci Anais

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Et oui sont les vacances…Un petit peu de hauteur s’impose ! :)

  2. Posté par Elodie Répondre

    Tres interessant Anais, super article ! Moi personnellement ce que je fais c’est faire référence à un processus pour les demandes de paiement, c’est a dire que dans les conversations avec mes clients sur les questions d’argent, je fais toujours référence à un processus ou à une source externe (la compta) de sorte que mes demandes n’apparaissent pas personnelles.

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      merci Elodie pour ton message !! Oui exactement c’est ce que j’entendais par créer des “systèmes” qui nous éviteront ce type de confrontation, pour rendre la chose moins personnelle :)

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !