Votre activité en ligne ne fonctionne pas ? 6 questions à vous poser

Pourquoi votre activité me fonctionne pasVotre activité ne vous donne pas les résultats que vous attendiez ? Ces résultats de ne sont en tous cas pas à la hauteur de vos efforts marketing ?

Dans 90% des cas, la réponse se trouve dans l’un des éléments ci-dessous : Aujourd’hui, je vous propose la liste de tous les points que vous devriez revoir…jusqu’à trouver celui ou ceux qui empêche(nt) la croissance de votre activité !

Alors, prêt(e) à regarder là où ça fait mal… ? ;)

C’est parti !

 

 

La check-list des éléments qui plombent votre activité…

 

1. Les fondations de votre activité

 

a ) Assurez-vous d’avoir un produit/service qui se vend, que les gens ont envie d’acheter.

Commençons par le début : Vérifiez que votre idée d’activité soit valide. C’est à dire que votre produit/service réponde à un réel besoin et que le problème ne vienne pas tout simplement de là.

NB : Sachez que vous pouvez tester la réaction de vos prospects à la vente de vos produits/services avec des entreprises comme Geninc, spécialiste de la vente en direct ou à domicile.

 

b) Vous avez un positionnement qui n’est pas assez clair (ou vous n’en avez pas…).

Plus de 80% des clients qui viennent à nous n’ont pas un problème de visibilité, mais de positionnement, c’est à dire tout ce qui précède à votre stratégie marketing. Demandez-vous quel est votre positionnement sur votre marché, comment voulez vous être perçu(e) par votre cible.

 

– Votre client idéal : Un client idéal étant une personne qui a un problème, qui l’identifie comme un problème, qui veut le résoudre et qui peut se permettre de payer pour cela. Et si vous vous entendez bien avec lui, encore mieux ! 😊
Pour en savoir plus sur votre client idéal, c’est ici : Comment repositionner votre activité pour attirer de meilleurs clients

 

– La différenciation : La différenciation est ce qui vous rend différent de tous ceux qui vendent la même chose que vous. Un conseil : Ne vous différenciez jamais (que) par le prix, car vous en sortirez toujours perdant. Mais différenciez-vous plutôt par votre histoire, votre méthodologie, l’innovation etc. Si vous vous positionnez comme “low cost “, vous aurez des clients “low cost”. Mais vous devriez toujours vous positionner plutôt comme moyen / haut de gamme (en travaillant bien sur votre offre en conséquence !).

 

– Votre message marketing (à ne pas confondre avec votre “pitch” qui résume votre activité en moins de 30 secondes ou encore votre slogan…). C’est ce que vous utiliserez ensuite dans toutes vos communications, que ce soit les textes de vitre, réunions, emailings etc. Il doit résumer à qui vous vous adressez, ce que vous avez à leur offrir et ce qui vous différencie des autres. En un mot, tout ce qui articule ce dont nous avons parlé précédemment ! :)

 

NB : Et ce n’est malheureusement pas quelque chose sur laquelle vous travaillez une fois et que vous pouvez totalement oublier par la suite. Vous devrez le faire évoluer et veiller à ce qu’il soit toujours valide tous les ans. Vous devrez en effet vous poser la question : Est-ce que mon message marketing est toujours pertinent ? Est ce que mon client idéal est toujours mon client idéal ? etc.

 

2. Les fondations de votre communication

 

Une fois que toutes les fondations de votre activité sont clairement définies, vous pourrez alors seulement vous attaquer à votre marketing internet ! Vérifiez alors les différents éléments suivants :

 

Votre site ne travaille pas pour vous :

Votre site internet doit en effet être la base de votre visibilité en ligne. Vous vous devez avoir un site. Et un site aligné avec le positionnement que vous avez défini juste avant. Les réseaux sociaux vous paraitront peut être plus simples ou plus amusants à gérer, mais ceux-ci seront seulement un amplificateur de votre message et devront avant tout vous permettre de générer plus de visites sur VOTRE site. Là où vos internautes s’inscriront à votre newsletter et deviendront des clients potentiels.

Deuxièmement, votre site internet doit faire partie de votre processus de vente. Si votre site ne vous aide pas à obtenir de nouveaux clients/prospects/ inscrits, c’est à dire à générer direct ou indirectement des ventes, vous avez raté quelque chose. Votre site ne doit pas seulement être une carte de visite, mais vous devez mettre en place un véritable circuit de vente autour de celui-ci.

 

 

– Votre plan de communication n’est pas assez solide :

Blog, newsletter/email marketing et réseaux sociaux en priorité. Ces 3 choses doivent toutes faire partie de votre plan de communication et sont étroitement liées. Le blog vous servira quelque soit votre secteur d’activité. Encore une fois, les réseaux sociaux doivent vous servir avant tout à ramener du trafic sur votre site, par la diffusion de vos articles.

Et la newsletter est partie de votre email marketing, qui encore une fois est loin d’être mort !! S’il est bien utilisé, l’email reste de loin la stratégie la plus efficace en termes de marketing internet. A partir du moment où vos visiteurs vous donnent leur permission pour que vous leur envoyiez plus d’informations sur ce que vous faites, allez y ! Il vous permettra notamment de maintenir le contact avec les visiteurs de votre site jusqu’à ce qu’ils soient prêts à passer à l’action (et cela peut parfois prendre des mois, voire des années !). Il y a une relation entre la fréquence à laquelle vous envoyez vos emails et les résultats que vous obtiendrez. Alors, même si vous n’y voyez pas les effets immédiats, soyez régulier dans l’envoi de vos emailings (a minima toutes les semaines ou 15 jours). Si vous écrivez une fois par mois, cela ne fonctionnera pas.

 

3. Les fondations de votre stratégie de vente

 

– Votre cycle de vente est trop court :

Il se peut que vous ayez un cycle de vente trop court. Si vous ne vendez qu’un seul produit ou service, vous devrez alors sans cesse trouver de nouveaux clients pour atteindre votre objectif. Sans pouvoir profiter de la “lune de miel” d’un client satisfait :) Essayez plutôt d’offrir un éventail de produits / services qui soient complémentaires les uns des autres. En offrant d’abord les moins chers / les plus basiques et en augmentant petit a petit vers les plus chers/ premium.

 

– Vos prix ne sont pas assez chers :

Enfin, si votre activité ne vous donne pas les résultats que vous espérez, cela peut être dû aux prix que vous avez choisis. Peut être souffrez vous du « syndrome de l’imposteur » et ne vendez vous pas suffisamment cher (quitte à vous re-positionnez et faire évoluer votre offre en fonction).

Pour en savoir plus sur le choix de vos prix, c’est ici : Entrepreneur, comment fixer vos prix ?

 

– Vous avez des préjugés par rapport à la vente de vos produits/services : Si vous travaillez à votre compte, vous vous devez d’être un bon “marketer” ou commercial. Car même le meilleur service/produit du monde se vendra difficilement tout seul ! Des entreprises comme Google ou Apple ont besoin du marketing pour vendre et dépensent des sommes folles dans celui-ci, alors imaginez nos petites activités. Aujourd’hui, le marketing n’a rien à voir avec la manipulation du consommateur (qui refroidit à juste titre beaucoup d’entre nous par peur de se transformer en “marchands de tapis”…). Il a changé.
Le marketing d’aujourd’hui est un marketing plus authentique, d’information plus que de persuasion. Vous proposez simplement à vos clients idéaux une solution à laquelle vous croyez pour résoudre l’un de leurs problèmes. Ils disposent. 

Mais si vous vous cachez derrière votre ordinateur en vous disant que la prospection n’est pas votre truc, rien ne changera. Alors, sortez de votre zone de confort…et EXPOSEZ-VOUS ! :)

 






Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 2 commentaire(s).

  1. Posté par Juan Répondre

    Post très intéressant et très complet, merci Anais !
    N’oublions pas un ingrédient essentiel : un discours de vente bien rodé et efficace pour convertir les prospects générés en clients

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Merci Juan ! Oui vous avez raison et plus vous vous exercerez, plus votre discours sera fluide et naturel ! Encore une fois, sortez de notre zone de confort :)

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !