Comment lutter contre la procrastination et passer enfin à l’action !

Comment lutter contre la procrastinationVotre mental, votre état d’esprit, sont souvent les plus gros freins que vous aurez à surmonter pour la réussite de votre activité. Vous mourrez d’envie de travailler à votre compte mais vous avez du mal à vous lancer ? Vous êtes en train de vous lancer, mais vous êtes paralysé au moment de prendre les décisions nécessaires ?

Bref, vous avez du mal à passer à l’action ? Aujourd’hui, voyons comment lutter contre le procrastination. Malgré les peurs qui nous habitent…

 

Comment surmonter sa peur à décider et passer à l’action

 

1. Les bonnes décisions ne sont pas une question de temps, mais d’informations.

 

La procrastination est tout simplement le fait de remettre sans arrêt à plus tard notre prise de décision et ne pas pouvoir avancer. C’est ni plus ni moins le synonyme d’indécision. Or l’indécision n’est rien de plus qu’une habitude. Nous ne sommes pas indécis par nature. C’est une manière de gérer notre activité (que nous avons parfois apprise depuis l’enfance par nos parents, nos professeurs, nos expériences passées etc.). Il faut donc commencer par se dire que c’est seulement une manière de faire que nous pouvons changer !

Le problème de l’indécis est qu’il voit souvent cette manière d’être comme de la prudence. Quand, au contraire, c’est l’une des pires habitudes que vous pouvez avoir en tant qu’entrepreneur ! Car l’objectif de notre indécision est soi-disant de prendre la bonne décision. Nous avons tendance à confondre le sentiment de peur avec un signal comme quoi ce n’est pas encore le bon moment pour se lancer, que nous sommes pas encore prêt(e)…Mais la plupart du temps, les décisions ne sont pas une question de temps, mais une question d’informations.

 

 

Or, cette information que nous attendons de recevoir pour être certain(e) de prendre la bonne décision, nous l’aurons dans la plupart du temps qu’une fois être passé(e) à l’action. Vous avez une idée d’activité ? Une fois votre business plan, votre plan marketing, votre site réalisés, la seule chose qu’il vous reste à faire est de vous lancer ! Tant que vous ne vous serez pas lancé, vous ne pourrez pas savoir si cela fonctionne. Vous aurez beau “théorisé”, seule la pratique vous donnera la réponse que vous cherchez. Quitte ensuite à corriger certaines choses ou la direction prise…

 

NB : Pour vous aider à prendre une décision, vous pouvez aussi essayer d’acquérir le plus d’informations possible, soit par un tuteur/coach qui serait déjà passé par là, soit par des accélérateurs de connaissance comme des séminaires/formations rapides – comme le séminaire BIO.

 

2. Tolérer l’imperfection

 

Il se peut aussi que notre procrastination vienne de notre “idéalisme”. C’est à dire que la vision de ce que l’on imagine être notre activité, ou ce qui existe dans notre tête, est infiniment meilleur que ce qui existe vraiment. On préfère alors vivre dans un monde idéal qui n’existe pas, que réellement se retrousser les manches à créer quelque chose qui ne sera pas aussi parfait que ce que l’on avait imaginé. Mais qui aura le mérite d’exister ! Tolérer l’imperfection, c’est prendre conscience qu’il vaut mieux quelque chose d’imparfait qui existe, que quelque chose de parfait dans nos têtes. :)

 

3. Projetez-vous dans le futur 

 

Une autre manière de nous aider à passer à l’action, c’est de s’imaginer dans le futur sans avoir essayé de réaliser ce dont nous avions réellement envie. S’imaginer le poids du regret de ne pas avoir osé faire quelque chose est un remède très efficace à la peur de se lancer ! Personnellement, je préférerai toujours vivre avec le poids de “Je l’ai tenté mais cela n’a pas fonctionné.”, plutôt que de mourir avec la sensation de que je n’aurai jamais essayé et jamais su si cela aurait été une bonne ou mauvaise décision.

 

4. N’essayez pas d’éviter la peur !

 

Arrêtons de vouloir éviter la peur ! Si tout au long de votre vie, vous essayez d’éviter la peur, alors vous devrez rester prostré(e) sur votre canapé sans rien faire. La peur faire partie de l’être vivant, de tout ce qui est en action et de la gestion du changement. Si vous ne ressentez pas la peur, c’est qu’il ne se passe rien dans votre vie. :) L’important est que nos envies soient plus fortes que nos peurs. Si notre désir d’obtenir quelque chose est plus fort que la peur que nous ressentons pour l’obtenir, nous pourrons alors continuer à avancer.

 

 

5. Nous sommes les 1ers juges de nous-mêmes

 

Nous sommes souvent nos meilleurs ennemi(e)s. Nous ne nous permettons pas d’échouer, nous nous mettons la pression et sommes particulièrement critiques envers nous-mêmes. Or tout d’abord, lancer son activité, créer son propre eco-système depuis notre tête, qui génère de l’argent est en soi extraordinaire ! :) Vous êtes donc “extra-ordinaire”, par le simple fait d’en avoir envie et d’essayer de le rendre possible. Alors, essayons de nous enlever un peu de cette pression, cette exigence que si cela ne marche pas, nous serons des éternels “loosers”. Si votre activité ne fonctionne pas, cela signifiera simplement qu’elle ne fonctionne pas encore et/ou que, de cette manière, cela n’a pas fonctionné.

 

Généralement, derrière chacune de nos peurs, il y a une (fausse) croyance. Essayez donc de creuser afin de comprendre quelle est l’essence de votre peur : de quoi avez-vous RÉELLEMENT peur derrière la peur d’agir ? Celle de paraitre un “looser” ? Devant qui ? Associez-vous inconsciemment le succès à une perte de liberté ? Avez-vous peur de susciter la jalousie de vos proches en cas de réussite ? Celle de changer ? Dans ce cas-là, prenez des modèles de personnes, qui ont réussi ce à quoi vous aspirez, comme source d’inspiration. Et démontrez-vous que ces peurs sont généralement infondées.

 

Encore une fois, lorsque vous avez peur, c’est parce que vous sortez de votre zone de confort. La peur est ni plus ni moins l’une des étapes pour obtenir quelque chose d’important pour nous. Vous êtes donc sur la bonne voie, ne la laissez pas vous freiner ! Dites vous que le temps que vous payez à cause de votre indécision est du temps de votre vie. Et que la vie récompense toujours ceux qui passent à l’action. :)

 

 






Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 4 commentaire(s).

  1. Posté par Romain Répondre

    Merci Anais, article tres intéressant ! Il existe une une autre méthode pour lutter contre la procrastination en découpant l’action que nous reportons en tranche…étape par étape. Cela rend la chose moins angoissante.

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Bonjour Romain,
      Oui vous avez raison ! c’est la fameuse méthode des “petits pas” :)

  2. Posté par elodie Répondre

    On peut décider de démarrer une action que l’on repousse, mais pour seulement cinq minutes. Une fois lancé, on ne s’arr>etera plus.

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      Exactement Elodie ! L’expérience prouve que ce qui nous freine, c’est la réflexion ! Or, quand on démarre une action, le processus de réflexion s’interrompt. Arretons donc parfois de réfléchir !! :)

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !