Le secret le mieux gardé des entrepreneurs pour vendre sur Internet !

Entrepreneurs, comment vendre sur InternetAujourd’hui, nous allons vous présenter un concept fondamental si vous voulez développer votre activité en ligne. De ce concept, dépend le succès de votre projet, les mois ou les années qui vous éloigneront de votre objectif !
 
 

Entrepreneur, comment vendre sur Internet ?

Vous avez déjà entendu parler de LA RÈGLE DES 3P ?

Nous allons aujourd’hui vous la dévoiler…

1. Le P de Personnes

 

Les entrepreneurs, nous avons parfois tendance à penser à nous: NOTRE idée, NOTRE projet, NOTRE succès professionnel, bref, toutes ces pensées ont parfois tendance à nous aveugler, et nous avons du mal à écouter les VRAIS besoins de notre cible.

Or vous ne pourrez rien vendre à quelqu’un que vous ne comprenez pas. N’espérez donc pas gagner d’argent, si vous n’avez pas avant tout défini quel est votre client idéal.

Pourquoi décidez-vous de lire ou non l’article d’un blog ou d’un emailing ? Car vous vous sentez identifié avec le problème soulevé ! «Ah oui, moi aussi je suis aussi passé par là !», «Moi aussi, j’ai eu ce problème !», «Mon dieu, on dirait que ce garçon a vécu ma vie !».

Si vous ne comprenez pas, et si possible mieux que vos concurrents, les besoins de votre cible, il est fort probable que vous ne sachiez pas capter son attention, et encore moins trouver les mots pour la convaincre.

Il est donc primordial pour votre activité d’entrer dans le CERVEAU de vos lecteurs, écrire depuis LEUR perspective, et utiliser les mots magiques qui établiront une connexion avec eux. Bref, montrez-leur de l’EMPATHIE !
Plus vous aurez une cible spécialisée, plus vous serez crédible, mais également plus vous aurez de chance de vous démarquer dans ce que vous faites.
 

Pourquoi les services non ciblés n’ont aucune visibilité sur le web ?

Pour 3 raisons :

1. Les gens se cognent de vos services et de ce que vous faites. Ce qui les intéresse, ce sont LEURS problèmes.

2. Lorsque les gens cherchent des solutions à leurs problèmes sur Google: Il y a 10 ans, il y avait très peu d’informations sur Internet. Il était donc très facile d’être visible. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Seuls les contenus les plus pertinents résistent au TSUNAMI d’informations qu’il existe sur Internet.

3. Plus vous vous adresserez à une audience ciblée sur Internet, moins vous aurez de concurrence et plus vous aurez des chances d’ètre visible.

 

2. Le P de Problèmes

 

Savoir QUEL TYPE DE PERSONNES vous pouvez intéresser, à qui vous vous adressez, est absolument nécessaire, mais cela n’est pas suffisant !
Vous allez devoir vous concentrer aussi sur leurs sœurs jumelles : leurs PROBLÈMES.

Peu importe les outils que vous proposez à votre client, ce qu’il cherche c’est un BÉNÉFICE (une solution à son problème).
Tous les bénéfices se résument de près ou de loin à ces 5 arguments:
Gagner du temps, économiser de l’argent, se simplifier la vie, être plus reconnu ou protéger sa santé.

>> Si vous arrivez à vous positionner sur les recherches Google en rapport avec ses problèmes, en lui apportant des solutions, vous gagnerez la confiance de votre cible.

Si vous leur apportez de la valeur, que vous leur montrez votre savoir-faire et que vous les écoutez (en dialoguant avec eux sur votre blog, par exemple), vous gagnerez la confiance de vos prospects.
Tant que vous n’aurez pas gagné leur confiance, vous ne pourrez RIEN leur vendre (et surtout sur Internet !).

Bref, comprendre la nature exacte du problème de votre cible, et son état d’esprit au moment de l’achat, est la recette du succès !

 

3. Le P de Produits

 

Avec les 2 premiers P, vous saurez comment bien vous positionner sur votre marché. Et lorsque vous lui ajouterez le 3e P de Produit, vous pourrez enfin en faire un business (c’est-à-dire gagner de l’argent de votre activité) !

La règle des 3P pourrait se résumer ainsi: c’est le Produit que les Personnes achètent pour résoudre leur Problème.

Si vous n’étudiez pas bien les 2 premiers P, vous n’aurez pratiquement aucune chance de vendre quelque chose que quelqu’un veuille réellement acheter !

Il faudra ensuite rendre ce Produit visible, mais ça, c’est le sujet d’un prochain article ;)

 

Et vous ? Quelles sont vos recettes magiques pour vendre sur Internet ? Avez-vous eu du mal à trouver votre positionnement ? Comment « connectez-vous » avec votre cible ? Racontez-nous votre expérience dans un petit mot ci-dessous.

Ne soyez pas timide, on adoooore vous lire !

 








Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 19 commentaire(s).

  1. Posté par Carine Ginon Répondre

    Je trouve vos articles tres interessants et celui la en particulier
    il tombe a pic pour me remettre sur les rails
    Une mention speciale pour vos images toujours bien choisies ;)

    • Posté par admin Répondre

      Merci Carine et bienvenue sur notre blog !

  2. Posté par Céline Répondre

    J’avoue que, sur certains points, je me cherche encore à ce sujet :) Pour certains produits ça me parait clair mais pas pour d’autres!

    • Posté par admin Répondre

      merci Céline pour votre petit mot. Et oui, c’est une tache parfois difficile, mais c’est fondamental pour débuter votre marketing internet, car il ne sert à rien de communiquer sans avoir ces bases là très claires dans sa tête !
      Bonne chance et à bientot sur notre blog !

  3. Posté par Hélène Répondre

    C’est tout à fait vrai. j’ajouterais que pour moi, le moment Wow! s’est produit lorsque le client idéal a été totalement aligné avec mon for intérieur. Lorsqu’on est près du sujet et des personnes que l’on veut aider, cela aide beaucoup à trouver l’alignement avec les autres.
    Merci!

    • Posté par admin Répondre

      Merci Hélène pour votre message et bienvenue sur notre blog !
      Vous avez tout à fait raison, trouver son client idéal est une étape essentielle car, comme vous dites à juste titre, s’il vient de votre for intérieur, s’il vous fait vibrer, vous donnerez alors le meilleur pour répondre à ses besoins. Et toute votre communication deviendra claire, une fois que vous aurez cette personne en tête !

  4. Posté par Marilyne Duranleau Répondre

    Merci pour ces bons conseils que je tente de mettre en pratique des maintenant!
    Bonne journée
    Marilyne Duranleau
    Coach en cheminement positif

    • Posté par admin Répondre

      Merci Marilyne pour votre petit mot !
      Et bon courage dans votre mise en pratique ;)

  5. Posté par Danny KADA Répondre

    Merci pour cet article très intéressant.
    J’aime particulièrement les moyens mnémotechniques de se souvenir (3P) qui correspondent bien à l’essentiel.

    N’oublions pas sur notre blog que ce qui intéresse nos éventuels prospects, ce n’est pas ce que nous faisons, encore moins nos diplômes et nos techniques, mais le problème que nous allons l’aider à résoudre.

    • Posté par admin Répondre

      Exactement Danny !
      Et merci pour votre commentaire ;)

  6. Posté par Anne-Laure Répondre

    bonne piqure de rappel :)

    • Posté par admin Répondre

      Merci pour votre message et bonne journée !

  7. Posté par Louise Répondre

    Merci pour cet article. J’avais quelque peu oublié les 2 premiers « p » dans mes actions récentes. Très bons outils.

    • Posté par admin Répondre

      Bonjour Louise !
      Et pourtant ce sont les 2 plus plus importants ;)
      Merci pour le commentaire et a très bientot !

  8. Posté par Roblot Répondre

    On ne peut qu’être d’accord avec le propos. Maintenant, il suffit de pousser un tout petit peu la réflexion pour commencer à avoir le tournis.
    Je prendrai en exemple l’hébergement touristique, puisque Valérie et moi gérons une maison d’hôtes : Le client veut bien payer le prix, oui mais une seule nuit en plein pont de l’Ascension. Il veut bien un accueil familial, individualisé, oui mais dispo entre 12h et 22h30 (bon, on a des appels ou des sollicitations plus tard, mais c’est rare!!). Il lui faut un buffet sucré et salé au petit déjeuner, même s’il est seul dans la maison. Des produits faits maison, façon terroir, et trois sortes de pain différents, mais aussi du « vrai » pain (parce que celui que vous faites n’en est pas!). Il veut arriver à 13h30 (parfois midi, mais c’est plus rare), et ne repartir le lendemain qu’à…midi, tout en trouvant normal qu’entre temps, la chambre soit redevenue par magie d’une propreté irréprochable. Il lui faut la tranquillité rurale en ville, voire à côté de la gare et des restaurants. La chambre en bord de mer au prix de celle qu’il vient de quitter en pleine zone rurale désertique, etc…
    Caricature? Oui, un peu, forcément, mais ce sont ces caricatures qui vous démolissent via les avis internet. Le client veut plus de produit ou service pour le moins cher possible, et comme vous n’êtes pas en position de force, il n’hésite pas à abuser. Son problème à résoudre, c’est parfois user d’une position dominante, c’est obtenir plus même s’il n’en a pas besoin. et très justement, l’article dit bien qu’il se cogne complètement de vous, des conséquences de ses exigences, du pourquoi et du comment… Pourquoi cela n’arrive t-il pas dans le secteur du bâtiment, ou celui de la distribution (spécialisée ou généraliste d’ailleurs), où il est si difficile d’avoir un devis, un délai raisonnable à défaut d’être respecté, une finition correcte, une réparation qui dure? Parce la position de force est radicalement différente.
    Lorsque j’étais étudiant en Sup de Co il y a 30 ans, on me disait que la production n’était plus le problème, mais bien la vente. Ce n’est pas vrai, en tout cas pas partout. Il faut être capable de produire à un prix inférieur à celui des concurrents, lesquels ne sont pas toujours rentables eux-mêmes mais tant pis, vous aurez coulé avant eux.
    Autrement dit, je crois qu’il faut savoir choisir et affirmer son positionnement, renoncer (donc perdre) parfois, mais surtout rester toujours clair, respect minimum que l’on doit à nos clients, même ceux dont la mauvaise foi déclenche en vous donne des pulsions coupables. Si l’on a les épaules assez larges (i.e. de l’abnégation et des fonds propres superflus), on peut passer le cap de ce marché qui se renouvelle plus ou moins tous les deux ans avec de nouveaux paramètres.
    Heureusement, pour en revenir à l’hébergement touristique, on rencontre aussi et surtout des personnes adorables, et c’est bien là l’essentiel.

    • Posté par admin Répondre

      haha merci pour votre looong commentaire !
      Oui c’est vrai mais vous connaissez la loi de pareto, la loi des 80-20 ?
      Environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes, soit dans le cas de la vente: 80% de vos revenus sont en general générés par 20% de vos clients. Ne vous focalisez donc pas sur les quelques clients qui vous feront la vie impossible, c’est a dire vous demanderont beaucoup de travail, pour très peu de bénéfice (de revenus).
      S’ils dépassent la limite, laissez les tomber !
      Ok ils mettront peut etre un avis négatif sur Internet, mais les gens ne sont pas bêtes et savent que certains avis négatifs sont souvent exagérés. L’essentiel étant que ces avis négatifs soient ponctuels. Puis, vous pourrez toujours vous défendre. Le pire n’est pas une e-reputation negative mais de ne pas en avoir, n’est ce pas ?
      Bon courage en tous cas dans votre activité et a bientot !

  9. Posté par BeinWeb Comment créer une home efficace? Les 6 éléments à intégrer Répondre

    […] comme clients potentiels, n’est ce pas ? Comme nous l’évoquions dans notre post sur la règle des 3P (le secret le mieux gardé des entrepreneurs pour vendre sur Internet !), n’importe quel type de […]

  10. Posté par BeinWeb 3 tactiques de persuasion pour mieux vendre sur Internet Répondre

    […] Avec ces 3 tactiques de persuasion, vous ferez déjà un gros pas en avant sur la route du succès. Vous ne connaissez pas encore la règle des 3P, soit le secret le mieux gardé des entrepreneurs pour vendre sur Internet, c’est ici ! […]

  11. Posté par BeinWeb 7 conseils pour créer un bon call-to-action (appel à l'action) Répondre

    […] nous vous en parlions dans notre article Le secret le mieux gardé des entrepreneurs pour vendre sur Internet, rappelez-vous qu’il est important d’identifier les problèmes de votre cible et dans quelle […]

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !