Le modèle de l’entonnoir: Décelez vos différents types de visiteurs

L'entonnoir de conversion de votre site Commettez-vous l’erreur de 99% des marketeurs ? Dédiez-vous quasiment 100% de votre temps à la génération de trafic sur votre site et à vos réseaux sociaux ? Cette couche de génération de trafic anonyme, qui vous aidera rarement à payer les factures à la fin de mois ? Grosse erreur !!!

Si vous voulez réussir votre activité en ligne, et donc vendre, 80% de votre temps devrait être dédié à la génération de revenus à court ou moyen terme. Et donc aux visiteurs de votre site qui feront vraiment vivre votre activité.

Comment ? En comprennant les 3 différentes couches de visiteurs que vous pouvez avoir sur votre site.

Explications.


Le modèle de l’entonnoir: les différents types de visiteurs d’un site web

Tout commence par une certaine vision de votre marché, ou ce fameux « modèle de l’entonnoir ».
Vous avez:

– Votre marché potentiel
– Les personnes qui reconnaissent votre marque : Celles qui ont déjà un peu d’informations sur votre marque et vos produits (vos fans et followers)
– Les inscrits à votre newsletter : Là, il y a un niveau d’engagement plus élevé. Vous avez des données sur ces personnes, même s’ils ne vous ont pas fait clairement de demandes.
– Les prospects : Cette personne qui va vous écrire un email, une demande beaucoup plus concrète. Elle est déjà dans un cycle de vente, déterminée a résoudre son problème, même si elle n’a pas encore acheté.
– Les acheteurs
– Ceux qui vont acheter plus d’une fois.
– Les fanatiques: Ceux qui font eux-mêmes la promotion de vos services car ils sont juste amoureux de vos produits !!Le modèle de l'entonnoir

Comme vous le voyez, nous avons segmenté le marché depuis un public complètement anonyme, qui n’a aucune idée de vos produits, jusqu’aux amoureux de vos produits (qui travaillent pour vous !).

Si nous le transferons au modèle en ligne, nous aurons:

– Le marché potentiel en ligne
– Les visites sur votre blog
– Les visites répétées: Là, il y a déjà un niveau d’engagement car si les gens reviennent sur votre site, cela signifie qu’ils ont réellement un intérêt.
– Les visiteurs identifiés : Les inscrits à votre newsletter.
– Les prospects: Ceux qui ont été en contact avec vousau travers du formulaire de contact.
– Les acheteurs
– Les acheteurs qui répètent
– Les fanatiques

Pour simplifier, nous avons donc 3 couches :

– Les visiteurs anonymes: Ces visites ont très peu de valeur.
– Les visiteurs identifiés: Ils vous ont laissé un email, leur nom ou une manière de les recontacter.
Le taux de conversion de cette couche en général va de moins de 1% jusqu’à 5%.
Ceux qui vont réellement faire que fonctionne votre activité, ceux qui vous payeront vos factures.
Là, on a un taux de conversion de 1 à 20%, si vous leur faites de offres réellement sur mesure, selon leurs besoins.

>> 80% de votre temps vous devriez le dédier à vos acheteurs actuels ou futurs, C’est-à-dire, à la génération des revenus, autant à court terme qu’à moyen terme. Si vous avez déjà un produit en vente, ou que vous venez de lancer, vous devriez déjà penser à comment ces clients pourront répéter l’achat dans le futur.
En un mot, 80% de votre temps devrait être dédié à la génération de revenus à court ou à moyen terme.

>> Ensuite, nous dédierons 15% de notre temps à la couche du milieu. C’est-à-dire la captation d’inscriptions à notre newsletter. Car une fois que vous avez quelqu’un d’inscrit à votre newsletter, si vous faites bien votre travail, normalement. à court ou moyen terme, cette personne va réaliser un achat.

>> Enfin, tout ce qui est la partie du haut, votre blog, les réseaux sociaux, vous devriez lui dédier seulement 5% de votre temps !

La réalité, c’est que 99% des webmarketeurs dédient 100% de leur temps à leur site/blog et à leurs réseaux sociaux, c’est-à-dire cette couche de génération de trafic anonyme. Et ne font absolument rien pour les 2 couches qui viennent en-dessous.
Or ce sont les 2 couches qui ont une responsabilité directe sur la génération de revenus en ligne.

Concentrez-vous donc sur vos emailings, vos inscrits, ceux qui vous ont intentionnellement laissé leur email dans l’attente que vous leur proposiez des solutions à leurs problèmes. Les inscrits à votre mailing liste sont les personnes qui ont montré un intérêt plus profond dans votre projet. Votre mission est de bien les traiter. Offrez-leur du contenu exclusif, pas seulement les articles de votre blog, à la portée de tous.

Puis, réflechissez à des offres ad-hoc, selon les vrais besoins, et non pas ce que vous avez envie de leur vendre.

Retenez, si vous êtes dans la moyenne des sites français, 80% de vos visiteurs ne reviendront pas. Alors, concentrez-vous plutot sur ceux qui reviennent, qui vous laissent leur données pour que vous les recontactiez et qui, si vous savez répondre à leur appel, feront vivre votre activité.

Psssss Vous avez peur que vos campagnes emailing vous prennent trop de temps ? Pensez à les automatiser vos emailings avec un auto-répondeur !

Cet article vous a suscité des doutes, des commentaires, vous a laissé perplexe ? On vous remercie d’avance pour vos petits messages. Vos commentaires sont la meilleure partie de nos articles ;)

C’est à vous.


2 guides offerts
Convertir vos visites en ventes
Le guide du parfait emailing
GO !
9 commentaires
  • Marion B.
    Posté à 18:55h, 22 juillet Répondre

    Explications claires et efficaces, un gros merci !!!
    merci encore pour vos conseils

    • admin
      Posté à 21:57h, 22 juillet Répondre

      merci à vous Marion !

  • MilenaP
    Posté à 09:49h, 24 juillet Répondre

    Merci pour cet article ! Même quand on n’est pas dans le e-commerce, ces règles sont à suivre, pleines de bon sens.
    Bonne journée !

    • admin
      Posté à 10:13h, 24 juillet Répondre

      Merci et bonne journée à vous Milena !

  • Pingback:BeinWeb Triez votre trafic sur Google Analytics: les segments avancés
    Posté à 14:06h, 25 août Répondre

    […] du modèle de l’entonnoir. Il suppose que les gens reviennent plus d’une fois sur votre blog avant d’agir/convertir, […]

  • Pingback:BeinWeb Comment créer une home efficace? Les 6 éléments à intégrer
    Posté à 19:54h, 18 septembre Répondre

    […] Si vous dispersez votre visiteur et que vous ne lui dites pas clairement ce qu’il doit faire ensuite, quelle est la prochaine étape, vous perdrez ce clic ! Et vous le perdrez pour toujours. Car en moyenne, 80% des visiteurs d’un site n’y reviennent jamais. […]

  • Pingback:10 manières d'augmenter votre nombre de fans
    Posté à 20:20h, 01 décembre Répondre

    […] que tous vos lecteurs ne sont pas pareils !   De la même manière qu’il existe plusieurs types de visiteurs sur votre site, il existe différents niveaux de participation, tant sur votre blog que sur les réseaux sociaux : […]

  • Philippe
    Posté à 09:54h, 19 octobre Répondre

    Très bon article qui parle d’Inbound Marketing, sans en mentionner le terme.
    De mon coté j’utilise plutôt « Ambassadeur » (qui a pour moi une connotation positive).
    Le terme « fanatique » m’évoque plutôt un lien avec le terrorisme,
    à l’opposé de l’objectif visé : chouchouter cette catégorie de client.
    Qu’en pensez-vous ?

    • Anaïs Villelongue
      Posté à 12:18h, 19 octobre Répondre

      merci Philippe ! Oui vous n’avez pas tort, « fanatiques » n’est peut être pas le terme le plus adéquat…Nous allons dire « fans » ou ambassadeurs vous avez raison !! :)

Poster un commentaire

2 guides offerts
Convertir vos visites en ventes
Le guide du parfait emailing
JE TELECHARGE
close-link

2 guides offerts
Convertir vos visites en ventes
Le guide du parfait emailing
GO !