10 tactiques de Growth Hacking pour accélérer le succès de votre activité

Tactiques de Growth Hacking pour accélérer le succès de votre activitéVous êtes un peu à court d’idées pour continuer à faire grandir votre activité ? Vous aimeriez bien donner un coup d’accélérateur à votre projet ?

Nous allons partager avec vous quelques tactiques de Growth Hacking à la portée de tous et à mettre en pratique, dès aujourd’hui, pour accélérer la croissance de votre activité !

Oupss Au fait, qu’est-ce que le Growth Hacking ? C’est tout simplement une technique webmarketing permettant d’accélérer le développement d’une start-up. En un mot, un « accélérateur de vente » ! Un concept importé tout droit des Etats-Unis…

Prêt ? C’est parti !

 

10 tactiques de Growth Hacking accessibles à tous

 

1. Les mitrailleuses à tweets

 

La saturation sur les réseaux sociaux est de plus en plus grande et si vous ne publiez qu’un tweet – une fois – pour diffuser vos articles de blog, 80% de vos followers passeront à côté !

Programmez donc vos tweets importants de manière répétitive (sans tomber dans l’excès). Pour cela, utilisez des outils comme Buffer ou Revive Old Posts (anciennement Tweet Old Post) pour programmer facilement vos tweets et retweeter régulièrement vos anciens articles de manière automatique.

Besoin d’un tuto Buffer pour vous aider ? Just ask !
>> Buffer: Automatisez vos publications sur les Réseaux Sociaux !

 

2. Le recyclage de vos contenus

 

Créer régulièrement de nouveaux contenus suppose toujours une grande quantité de travail. Alors, inspirez-vous des grands chefs de cuisine ! Parfois, en tant que blogueur/webmarketeur, vous sentirez que vous cuisinez trop et il sera l’heure de recycler ces matières en un produit nouveau, mais tout aussi appétissant. Et c’est peut être le secret le mieux gardé des blogueurs: avoir une capacité innée, à partir d’un seul contenu, à le revisiter, le recycler et ne pas devoir multiplier les efforts à l’infini !

Prenez vos meilleurs articles et préparez un ebook. Prenez votre ebook et chargez-le comme diapositives sur Slideshare. Prenez vos diapositives et créez une vidéo pour Youtube. Transformez vos articles en podcasts etc.

Chaque format a son public et pour pouvoir atteindre le plus grand public possible, vous devrez recycler vos contenus.

 

 NB : Utiliser des plateformes avec beaucoup de trafic et un bon positionnement sur Google, comme YouTube et Slideshare, vous permettra de « hacker » un peu la popularité de leurs sites. Vous pourrez profiter de leur visibilité et avoir la possibilité d’apparaitre facilement dans les premiers résultats de Google, en attendant de bétonner le référencement de VOTRE site !

 

3. Faites de votre home une landing page

 

Votre home est sans doute la page de votre site qui reçoit le plus de trafic. Si c’est le cas, convertissez-la en une landing page (page d’atterrissage ou page de conversion).
Eliminez tous les éléments qui ne sont pas indispensables pour votre conversion (l’objectif de votre site) ou laissez-les en second plan et mettez un mini formulaire de conversion le plus en évidence possible au-dessus de la ligne de flottaison de votre home (sans que votre lecteur ait besoin de descendre la souris pour le voir).

Vous aurez déjà surement remarqué cette technique sur de nombreux sites, dont tous les sites américains à succès comme celui de Marie Forleo :

  Faites de votre home une landing page

 

4. Le post épinglé

 

Toujours dans cette logique de conversion : Sur les différents profils de vos réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+), utilisez la nouvelle fonctionnalité du post épinglé pour rediriger votre lecteur sur une landing page ou tout autre page de conversion.
Lorsque vos nouveaux abonnés, ou autres petits curieux, entreront sur votre profil, c’est la première chose qu’ils verront et ne pourront pas y échapper ! Cela vous aidera à tirer le meilleur parti de vos profils sociaux…

Oupss : Comment je fais sur Twitter ?

Pour cela, rien de plus simple : sous votre tweet, allez sur les 3 petits points à côté de l’étoile de favori et cliquez sur la 3e option : « Epingler sur votre page de profil« .

epingler-un-tweet-sur-twitter

 

 

5. La vidéo de votre produit

 

Sachez que l’une des principales raisons pour laquelle vos visiteurs n’achètent pas sur Internet est ne pas avoir suffisamment d’informations sur vos produits ou services. La vidéo est la meilleure manière de leur expliquer !

En effet, 1 client sur 2 a plus confiance dans un produit après avoir visionné une vidéo, ou encore, 31% des consommateurs en ligne ont acheté après avoir vu une vidéo !*

Peu de sites e-commerce ont encore de vidéos en ligne de leurs produits, et c’est donc une super manière de faire la différence ! Préparez une vidéo de vos produits, si possible en train des les utiliser, et mettez le dans un endroit bien visible de votre page produit. Selon l’étude de QuickSprout, la vidéo augmente de 74% la compréhension de vos produits ou services par le public.

 

*Source : Infographie Pressmyweb 2015 sur la psychologie du consommateur :
http://www.pressmyweb.com/ecommerce-ebusiness/psychologie-consommateur

 

6. Utilisez l’email pur et simple

 

Cela part souvent d’une bonne attention, mais fuyez les newsletters lourdes et pleines d’images et écrivez plutôt un email texte simple. Comme celui que vous écrieriez a un ami.

Pourquoi ?

1. Parce que vous dispersez votre lecteur et il sera aussi plus difficile de faire passer le message que vous voulez transmettre.
2. Parce que votre mailing mettra plus de temps à charger et que, dans la plupart de cas (que ce soit pour des raisons de messageries ou dispositifs mobiles), les images ne se chargeront pas.
3. Parce que vos inscrits en ont marre des newsletters promotionnelles. Ecrivez-leur un email simple, comme a un ami, et ils vous liront !

 

7. Evergreen

 

Le contenu « toujours vert » (evergreen en anglais) est l’opposé des nouveautés. Un contenu « evergreen » a l’avantage d’être toujours pertinent. Par exemple, un article sur l’utilité du webmarketing sera toujours plus ou moins d’actualité. Par contre, un article sur le changement d’algorithme de Google en 2012 ou les tendances webmarketing de 2014, eux, ont une date de péremption.

> Le contenu « evergreen » n’arrêtera jamais de vous apporter des visites et des liens entrants. C’est aussi un contenu, comme on l’a vu un peu au-dessus dans l’article, que vous pourrez recycler facilement dans d’autres formats année après année.

 

8. Just in time

 

Il y a un moment adéquat pour publier vos articles, pour twitter ou pour envoyer des newsletters. Informez-vous sur les meilleurs moments, selon votre cible et votre secteur d’activité, mais surtout…testez !

Et oui, encore une fois, le webmarketing, c’est tester, tester et re-tester, ce qui marche le mieux pour VOTRE activité. En effet, il serait dommage que vos messages passent inaperçus, seulement pour ne pas être publiés au bon moment, non ?

>> Pour vous donner un coup de main, jetez un oeil ici : Quand poster sur les réseaux sociaux ? Les meilleurs moments

 

9. Mentionnez des influenceurs

 

C’est ce qu’on appelle le « marketing d’influence ». Mentionnez un influenceur de votre secteur d’activité dans votre tweet ou publication Facebook, avec un lien qui relie vers son site.
Votre influenceur sera averti de votre mention par une notification et dédiera au moins 2 secondes pour voir ce dont il s’agit. S’il aime ce qu’il y voit, il vous mentionnera à son tour sur les réseaux sociaux !

NB : N’en abusez pas non plus, vous passerez pour un lourd dingue et vous provoquerez l’effet contraire ;)

 

10. Le hack de Linkedin 

 

Le hack de Linkedin consiste à faire un mailing à tous vos contacts sur Linkedin pour offrir vos services, chercher un partenaire, faire connaitre votre nouveau projet, etc.
Pourquoi le faire ? Cela ne vous coutera pas même un euro et vous l’aurez fait en 5 minutes. Et si vous avez un bon réseau de contacts, les résultats ne se feront pas attendre !

NB : En revanche, vos contacts accepteront un email de votre part, s’il est exceptionnel et s’il leur apporte réellement quelque chose. Vous ne pouvez pas vous permettre de vous servir de votre Linkedin comme de votre base courante d’emailings !

Comment je fais ?

Allez dans l’onglet Réseau, puis Contacts, puis l’icone Outils en haut à droite :

Puis dans les options avancées de droite (« Advanced Settings »), cliquez sur « Export Linkedin Connections ».

exporter-contacts-linkedin

 

BONUS : Le MEME

 

De la même manière que les gifs animés à une époque, le nouveau phénomène des « mèmes” est très à la mode. Un MEME est une image, souvent détournée, avec du texte superposé, qui fait le buzz sur Internet. Personne ne résiste à lire un mème :)

Nous les associons automatiquement à des choses drôles et ça attire forcément ! Utilisez éventuellement cette ressource pour donner une touche d’humour à vos contenus et pour diffuser de l’information rapide et efficace sur vos réseaux sociaux.

exemple-de-meme-growth-hacking

 

Bien sûr, tous ces « hacks » ne fonctionneront pas toujours pour VOTRE activité, mais ils pourront toujours vous inspirer lorsque vous êtes à court d’idées ou que votre activité est un peu en stand by. Souvenez-vous, la clé du webmarketing : n’arrêtez jamais de tester de nouvelles choses !

La perseverance est la clé du succès ;)

 








Concernant l'auteur

Passionnée par le web et l'entrepreunariat, j'aide les entrepreneurs à rendre leur activité visible sur Internet ! Avec mon équipe, nous accompagnons au quotidien des professionnels passionnés dans la réussite de leur activité...grâce au web :) >> Mon profil Linkedin - Nos offres - Votre diagnostic offert

Il y a 3 commentaire(s).

  1. Posté par Rémi Giraud Répondre

    merci Anais pour ces conseils que je compte bien transmettre autour de moi !
    Bonne continuation

    • Posté par Anaïs Villelongue Répondre

      merci Rémi d’être passé sur notre blog !
      A bientot ;)

  2. Posté par Comment faire du networking en ligne pour trouver des clients Répondre

    […] vous faire connaitre plus rapidement (oui, oui, c’est ce qu’on appelle le « growth hacking« ) […]

Un avis ? Un doute ? Un commentaire ? Ne soyez pas timide, on adooore vous lire !